Roulé de dinde forestière

Après avoir laissé libre cours au goût sucré de ma chère et tendre me revoilà, un peu moins d’un an après mon premier article. Une recette inspirée du livre: Weber du Barbecue, édité par Weber, facile mais qui demande un peu de préparation. Normalement cette recette est faite pour aller direct sur un bon barbecue mais la neige ne le permettant pas, j’ai mis ce magnifique rôti au four.

Servi avec un bon gratin dauphinois !

                                     Servi avec un bon gratin dauphinois !

Ingrédients (pour 8 personnes):

-1 blanc de dinde (env. 1.5 kg)
-15-20 tranches de lard
-200g de champignons de paris
-1 oignon
-1 échalotte
– 1 oeuf
– 1 tranche de pain de mie
– 100ml de fond de veau
– 50ml de crème
– 20ml de vin blanc
– 3 C.S. de persil haché
– 1 C.c. de romarin haché
– 1 C.c. de thym frais
– sel et poivre
– 1 noisette de beurre

1) Coupez l’oignon en dés fins, les champignons en dés grossiers.

2) Faites revenir l’oignon dans un peu de beurre, puis ajoutez les champignons jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

3) Ajoutez le persil, le romarin et le thym, salez et poivrez.

4) Réservez une moitié des champignons que vous hachez finement.

5) Placez les champignons hachés dans un cul de poule. Ajoutez-y 1/4 du fond, 10ml de crème, le pain de mie et l’œuf et mélangez.

6) Coupez la dinde en portefeuille et aplatissez la à l’aide d’un marteau à viande.

7) Répartissez la farce à l’intérieur de la dinde et roulez la. Enroulez la dinde de lard et ficelez le tout (vous pouvez aussi vous aidez de curdents).

8) Enfournez à 190 degré, sur la grille du four, pendant environs une heure.

9) Pour la sauce, hachez l’échalotte et faites la revenir dans un peu de beurre. Déglacez au vin blanc, ajoutez le reste des champignons et le reste du fond de veau. Salez et poivrez la sauce avant d’ajouter le reste de crème.

C’est prêt !

À la sortie du four !

À la sortie du four !

Publicités

Petits sablés salés pour l’apéro’

La fin de l’année approche à grand pas et les invitations à dîner n’en finissent plus. Voici une recette de petits sablées au fromage vraiment sympa et surtout simple à réaliser !

Ingrédients

– 140g de beurre (demi-sel ou non )
– 140g de parmesan rappé (à rapper soit même c’est meilleur !)
– 140g de farine
– 2 cuillères à soupe de germes de blé (pour le croustillant)

Le petit plus des épices :
– 100g de sésame
– 1 (petite) cuillère à café de piments d’Espelette

sablés au parmesan

1) Dans un saladier, mélangez à la main le beurre en petit morceau et parmesan. Puis ajoutez la farine et malaxez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Si vous avez un robot pâtissier, mettre les ingrédients un à un et laissez tourner à vitesse moyenne, en utilisant la feuille. Ajoutez les épices, graines, etc…

2) Formez un boudin de pâte de la largeur de vos biscuits, filmez la pâte et un petit tour au congélateur pour 15 minutes.

3) Préchauffez le four à 160°C. Sortez votre pâte et coupez des tranches régulières d’environ 5mm. Enfournez pour 15 minutes. Les sablées doivent être bien dorés.

Et voilà.

Super idée pour un apéro’ maison.

Retour de La Réunion

Après 3 mois d’absence de publication me voilà de retour. Et quoi de mieux de commencer cette reprise en présentant mes vacances et la découverte de cette magnifique île: La Réunion. Nous sommes partis durant 2 semaines. Deux semaines remplies de découvertes culinaires, culturelles et des paysages à couper le souffle.

tirée de Google Map

extrait de Google Map

Cette île se situe dans l’Océan Indien au large de Madagascar. Elle a l’avantage de faire partie des départements français, ce qui donne l’avantage de pouvoir savourer fruits frais sur les marchés, manger dans des restaurants sans se poser de question. L’île est un véritable brassage culturel et donc culinaire. On y retrouve la culture créole, tamoule, métropolitaine…

Le retour dans le froid a été difficile et les valises pleines de souvenirs. D’ailleurs les valises ne sont pas les seules à avoir pris du poids durant ces deux semaines. Voici une petite liste de ce qu’il faut avoir goûté absolument : cari de poisson, cari camaron*, rougail zourite**, rougail saucisses, canard à la vanille, bouchons et samossas… J’ai du oublié quelques plats en route.

Nous avons aussi eu l’occasion de goûter des viandes plutôt inhabituelle comme le kangourou et le crocodile, pas très locale mais très dépaysant.

Tour d'horizon culinaire

Nous avons aussi cultiver notre esprit en visitant la coopérative de vanille de l’île et découvrant la culture de cette plante et nous avons fait travailler notre foie lors de la visite de l’usine de rhum… D’autres articles en perspective…

Petits sandwichs verts pour la Saint-Patrick

Voilà un drôle de sandwich qu’une collègue nous a présenté la semaine dernière. Un peu septique au départ j’ai trouvé ça délicieux. Entre deux accouchements, j’ai donc « cuisiné » ma collègue pour qu’elle me livre cette recette. Quoi de mieux que des mini sandwichs verts pour fêter la Saint-Patrick. Je sais que c’était hier mais il n’est jamais trop tard. Le gros bonus  ?! C’est que cette recette est à base d’épinard. En ce début de (presque) printemps avoir un peu de verdure dans son assiette ne fait pas de mal. Et en plus c’est facile à faire…

Pour 6 petits sandwichs.

Ingrédients

– 300g d’épinards cuits (bien égouttés)
– 200g/ml de crème
– 50g de farine
– 3 œufs
– sel, poivre

De quoi garnir vos sandwich, ici j’ai choisi la simplicité : du jambon blanc et du fromage frais. Mais vous pouvez utiliser de la ricotta et du saumon fumé ou tout ce qui vous  fais envie.

Mini sandwich vert

Mini sandwich vert

 

1) Préchauffez le four à 200°C.

2)  Séparez les jaunes des blancs d’œufs puis mixez les épinards, la crème, la farine, les jaunes d’œufs. Assaisonnez ce mélange.

3) Montez les blanc en neige et incorporez délicatement la préparation précédente au fouet.

4) Étalez ce mélange sur une plaque de cuisson sur 5mm d’épaisseur et enfournez pour 10 minutes.

5) Formez vos sandwich.

Une recette délicieuse et réalisable avec des enfants et de quoi leur faire manger des légumes.

 

 

Spaghetti alle vongole

Un premier article (pour Joha), une recette simple, rapide et efficace.

Ingrédients (pour 4):

– 1,5 kg de coques (ce qui vous donneras… 300 g de chair 😉
– 1 poireau
–  1 dl de vin blanc
– 1 carotte
– 1 bouquet garni
– 2 oignons
– 350 ml de coulis de tomate (à peu près)
– 1 bouquet de persil
– 500 g de spaghetti

délicieux !

délicieux !

Commençons par cuire les coques:

1) Brossez les coques sous l’eau froide, en jetant celles qui sont cassées ou ne se referment pas lorsque vous tapez dessus avec un couteau.

2) Lavez le poireau, épluchez un oignon et la carotte. Détaillez chaque légume grossièrement.

3) Dans une grande casserole, faites chauffer un filet d’huile d’olive, puis, faites revenir l’oignon. Enfin ajoutez le poireau, la carotte et le bouquet garni.

4) Après une minute, ajoutez les coques et le vin blanc. Couvrez et laissez cuire 3 à 5 minutes, en secouant la casserole de temps à autre.

5)  Une fois cuites (les coques doivent être ouvertes, les coques fermées doivent impérativement être jetées!), égouttez les coques. Prélevez la chair et réservez-la. Gardez le jus, il vous servira pour aromatiser la sauce.

La chair se défait très facilement

La chair se défait très facilement

Au tour des pâtes et de la sauce:

6) Faites bouillir une casserole d’eau pour les pâtes (compter un litre pour 100g de pâtes) que vous salez une fois à ébullition. Pendant ce temps coupez l’oignon restant en dés et hachez le persil.

7) Faites cuire les pâtes et arrêtez la cuisson juste avant qu’elles soient al dente.

8) En même temps, dans une poêle, faites revenir l’oignon en dés dans un peu d’huile d’olive. Ajoutez les coques, le coulis de tomates et une partie du jus de cuisson des coques. Ajoutez le persil, un tour de moulin à poivre et une pointe de sel (généreuse).

9) Une fois les pâtes cuites, faites revenir les pâtes dans la sauce quelques secondes.

10) C’est prêt, il n’y a plus qu’à servir. Selon vos goûts, vous pouvez ajouter quelques copeaux de parmesan.

Joha