Pomme au four express pour goûter

Je ne sais pas pour vous, mais chez moi le froid a fait son grand retour. Comme le dit la devise de la famille Stark : « Winter is coming ». Et personnellement lorsqu’il fait froid j’ai envie d’un bon petit goûter chaud. Un peu de caramel beurre salée qu’il me restait de la glace au nougat, une pomme et le tour est joué.

Pour vous et vous-même, bon d’accord vous pouvez partager…

Ingrédients :

– 1 pomme
– 2 cuillères de caramel beurre salé (recette ici)

C'est bon mais c'est chaud !

1) Préchauffez le four à 180°C. Coupez le haut de la pomme et retirez le trognon avec un vide-pomme. Mettez la pomme dans un plat allant au four, et recouvrez du caramel. Le chapeau sur la pomme et au four pour 30 minutes.

Et voilà. Petit dessert ou goûter express de cette fin d’automne.

Publicités

Petits sablés salés pour l’apéro’

La fin de l’année approche à grand pas et les invitations à dîner n’en finissent plus. Voici une recette de petits sablées au fromage vraiment sympa et surtout simple à réaliser !

Ingrédients

– 140g de beurre (demi-sel ou non )
– 140g de parmesan rappé (à rapper soit même c’est meilleur !)
– 140g de farine
– 2 cuillères à soupe de germes de blé (pour le croustillant)

Le petit plus des épices :
– 100g de sésame
– 1 (petite) cuillère à café de piments d’Espelette

sablés au parmesan

1) Dans un saladier, mélangez à la main le beurre en petit morceau et parmesan. Puis ajoutez la farine et malaxez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Si vous avez un robot pâtissier, mettre les ingrédients un à un et laissez tourner à vitesse moyenne, en utilisant la feuille. Ajoutez les épices, graines, etc…

2) Formez un boudin de pâte de la largeur de vos biscuits, filmez la pâte et un petit tour au congélateur pour 15 minutes.

3) Préchauffez le four à 160°C. Sortez votre pâte et coupez des tranches régulières d’environ 5mm. Enfournez pour 15 minutes. Les sablées doivent être bien dorés.

Et voilà.

Super idée pour un apéro’ maison.

Glace au nougat de Montélimart

Malgré les béquilles, je ne pouvais pas manquer notre traditionnel tour au salon du vins et de la gastronomie de Gex. J’adore pouvoir rencontrer les différents artisans et découvrir de nouveau produit. C’est toujours un joli moment d’échange autour d’un produit. Et aujourd’hui à l’honneur le nougat ! Un sacré duo père-fils pour faire découvrir le nougat traditionnel. Une dégustation de toutes sortes de nougats, chocolats, cranberries… Mais mon préféré est le nougat traditionnel tendre. Vous trouverez l’histoire de cet artisan spécialiste du nougat : ici ! (Et on peut même commander en ligne !)

Je suis donc repartie avec un gros morceau de nougat bien tendre et après discussion avec M. Contaux, une idée pour faire une crème glacée.

J’ai utilisé une recette d’un super site de glace et sorbet ici, que j’ai légèrement modifié. La base de cette crème glacée est une crème anglaise sans vanille.

Ingrédients (pour 3/4 L)

Pour la crème glacée

– 170g de nougat
– 300ml de lait
– 200ml de crème entière liquide
– 4 jaunes d’œufs
– 10g de sucre

Pour le décor

– 150g de sucre semoule
– Une poignée de noisettes

Attention : La glace nécessite un temps de repos.

1) Dans une casserole, mélangez le lait, la crème et le nougat sur feu doux. Attention le mélange ne doit pas bouillir !

2) Dans un bol, faites blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre.

3) Lorsque le nougat est fondu, incorporez une partie du lait sur les œufs blanchis, puis mélangez.

4) Reversez le tout dans la casserole sur feu moyen et mélangez avec le fouet, jusqu’à ce que le mélange ait l’aspect d’une crème anglaise. On dit qu’il doit nappé la cuillère. (Si vous avez un thermomètre, la crème est parfait lorsque le mélange est à 84°C).

5) Retirez du feu et réservez au frais pendant 2-3heures.

crème qui "nappe" la cuillère

crème qui « nappe » la cuillère

Pour transformez la glace il existe plusieurs façons, tout dépend du matériel que vous avez à la maison.
Si vous avez une machine à glace, mettez là à turbiner pendant 50 minutes à 1 heures.
Si vous n’en n’avez pas, mettez votre préparation au congélateur et mélangez toutes les heures avec une fourchette.
Pour faire un cube, mettez la glace encore molle dans un cadre carré, et réservez au froid.

Préparez la déco !

1) Allumez le four à 170°C, et enfournez les noisettes durant 10-15 minutes.

2) Lorsque les noisettes sont légèrement colorées, retirez-les du four et mettez les dans un chiffon. Refermez-le et secouez. La peau des noisettes doit se retirer toute seule.

3) Préparez un caramel à sec. Versez la moitié du sucre dans une petite casserole, sur feu moyen. Lorsque le sucre commence à fondre, baissez l’intensité du feu. Ajoutez le reste du sucre et mélangez avec une cuillère en bois jusqu’à obtention d’une jolie couleur caramel.

4) Retirez du feu et attendez quelques minutes. Pendant ce temps là plantez des cure-dents dans les noisettes sans peau. Trempez les dans le caramel en étirant. Si ça ne fait pas de point c’est que le caramel est trop chaud, attendez encore un peu. Une fois caramélisés plantez les noisettes dans un bloc de polyester la tête en bas, ou demandez à votre amoureux/se de les tenir (c’est ce que j’ai fait et ça fonctionne bien !).

5) Pour les petits points de sauce au caramel, dans l’assiette vous pouvez utiliser le reste du caramel que vous réchauffez sur feu doux et à laquelle vous ajoutez de la crème liquide entière (environ 100ml) et un petit morceau (environ 20g) de beurre demi-sel en mélangeant au fouet.

Pour servir la glace comme sur la photo, faites les points de caramel dans l’assiette et mettez votre glace au centre, une petite noisette et servez !

La découpe du nougat, tout un art...

Retour de La Réunion

Après 3 mois d’absence de publication me voilà de retour. Et quoi de mieux de commencer cette reprise en présentant mes vacances et la découverte de cette magnifique île: La Réunion. Nous sommes partis durant 2 semaines. Deux semaines remplies de découvertes culinaires, culturelles et des paysages à couper le souffle.

tirée de Google Map

extrait de Google Map

Cette île se situe dans l’Océan Indien au large de Madagascar. Elle a l’avantage de faire partie des départements français, ce qui donne l’avantage de pouvoir savourer fruits frais sur les marchés, manger dans des restaurants sans se poser de question. L’île est un véritable brassage culturel et donc culinaire. On y retrouve la culture créole, tamoule, métropolitaine…

Le retour dans le froid a été difficile et les valises pleines de souvenirs. D’ailleurs les valises ne sont pas les seules à avoir pris du poids durant ces deux semaines. Voici une petite liste de ce qu’il faut avoir goûté absolument : cari de poisson, cari camaron*, rougail zourite**, rougail saucisses, canard à la vanille, bouchons et samossas… J’ai du oublié quelques plats en route.

Nous avons aussi eu l’occasion de goûter des viandes plutôt inhabituelle comme le kangourou et le crocodile, pas très locale mais très dépaysant.

Tour d'horizon culinaire

Nous avons aussi cultiver notre esprit en visitant la coopérative de vanille de l’île et découvrant la culture de cette plante et nous avons fait travailler notre foie lors de la visite de l’usine de rhum… D’autres articles en perspective…

Cookies aux céréales

Entre deux naissances nous avons le temps d’échanger quand même quelques recettes. En voici une qu’une étudiante m’a donné. C’était la première fois que je me lançais dans la confection de biscuits et pour un début c’est pas trop mal. La recette de base utilise des flocons d’avoine que j’ai remplacé par du muesli chocolat blancs et fruits rouges.

 

Ingrédients :

– 250g de flocons d’avoine (ou muesli)
– 300g de farine
– 150g de sucre blanc
– 150g de sucre roux
– 1 sachet de sucre vanillé
– 225g de beurre
– 1 sachet de levure
– 2 œufs
– 2 poignées de pépites de chocolat
– 1 pincée de sel

cookies

1) Préchauffé le four

2) Mélangez les flocons d’avoine dans un saladier avec la farine et les sucres et la pointe de sel.

3) Ajoutez la levure, les œufs, le beurre en morceaux, et les pépites de chocolat.

4) Avec vos mains (ou celles expertes de vos bou’d’chou) malaxez, jusqu’à obtenir une pâte homogène.

5) Sur une plaque couverte d’une feuille de papier cuisson, faites des petits tas de la taille d’une bonne cuillère à café, assez espacés. Enfournez pour 10 minutes.

Astuces :

Vous pouvez rajoutez des Cranberry. Pour ma part j’ai utilisé un muesli fruits-rouges chocolat blanc. Un vrai délice.

 

Cheesecake revisité en bouchée

 

Les fans de pâtisserie connaissent ce magnifique magazine, Fou de pâtisserie, qui organise des concours chaque mois (pour ceux qui ne connaissent pas je vous invite y jeter un coup d’œil !), le mois dernier le thème du cheesecake était lancé. Après avoir ouvert ce blog avec un cheesecake je voulais essayer de revisiter un peu ce gâteau en une version un peu plus mousseuse.  

Ingrédients

Pour les tuiles :

– 50g de purée de framboise (ou de framboises fraîches mixées puis passées au chinois)
– 100g de sucre
– 40g de farine
– 50g de beurre

Pour la crème à cheesecake :

– 375g de fromage frais (type Philadelphia)
– 75g de sucre (dont 1 sachets de sucre vanillé)
– 1 cuillères à soupe rases de farine
– 2oeufs
– zeste d’un citron (bio ou non traité)
– 80g de crème fraîche épaisse
– 200g crème liquide entière

Pour la décoration

– Quelques spéculos écrasés
– Framboises fraîches
– 1 citron vert (non traité)

cheesecake

 

Commencez par préparer les tuiles à la framboise

1) Mélangez la purée de framboise avec le sucre, puis la farine.

2) Une fois bien mélangez, ajoutez le beurre fondu et mélangez encore et encore jusqu’à obtenir une texture homogène.

3) Filmez, puis réservez au frais pendant 2heures.

 

Préparez la crème à cheesecake.

1) Fouettez le fromage frais et ajoutez les ingrédients, en mélangeant quelques secondes à chaque fois, dans cet ordre : sucre, farine, zeste, œufs entiers, jaunes d’œuf puis la crème fraîche.

2) Lorsque le mélange est bien homogène, versez le dans un siphon. Ajoutez une cartouche de gaz. Puis réservez 1-2heures au réfrigérateur.

 

Pendant ce temps-là, rangez votre cuisine et prenez une petite pause !

 

1) Préchauffez le four à 140°C.

2) Sortez la préparation de tuiles du réfrigérateur. Sur une feuille de papier de cuisson ou une plaque en silicone, étalez la préparation de pâte en faisant des disques de pâtes assez fin.

3) Enfournez pour 20 minutes, lorsque les tuiles deviennent bien dorées, mais attention elles ne doivent pas devenir brunes.

4) À la sortie du four, laissez les refroidir quelques secondes (pour ne pas vous brûler) puis déposez les sur un support arrondi pour qu’elle prenne cette forme.

5) Laissez-les refroidir totalement.

Tous les éléments de la recette sont prêts il ne reste plus qu’à dresser.

Dans de jolies vérines, cuillères ou autre récipient déposez un peu de spéculos écrasés puis ajoutez de la crème de cheesecake délicatement. Râpez un peu de citron vert au dessus puis ajoutez la framboise et la tuile.

Utilisez la tuile pour déguster !

 

Astuces : La préparation à tuile se garde 2-3 jours au frais de même que la crème cheesecake.

Tarte Panna Cotta Framboises

 

Je l’ai rêvé et finalement je l’ai faite. Avec toutes ces framboises que l’on voit de partout j’avais envie d’en faire un joli dessert. Et comme en ce moment je suis en mode  « tarte » (pas moi hein !) voici ma dernière réalisation. Une belle tarte aux framboises.

Pour cela j’ai commencé par réalisé une pâte à tarte sablée. Je réalise mes pâtes la veille, elle se tienne mieux durant la cuisson. Puis j’ai réalisé une panna cotta à la vanille et ensuite un coulis de framboises. J’ai laisser poser le tout pendant quelques heures avant de finaliser avec les framboises et les petites feuilles de menthe.

Ingrédients

Pâte sablé sucrée

– 250g de farine
– 100g de sucre
– 140g de beurre
– 1 jaune d’œuf

Panna-cotta à la vanille

– 500ml de crème liquide
– 120g de sucre
– 4  feuilles de gélatine
– 1 gousse de vanille

Coulis de framboises

– 250g de framboises congelés non sucrées
– 2 cuillères à soupe de sucre
– jus d’un demi citron vert
– 1-2 cuillères à soupes d’eau

Décors

– 500g de framboises fraîches
– 40g de sucre glace
– quelques petites feuilles de menthe

tarteframboise

Commencez par préparer votre pâte à tarte.

1) Tamisez la farine sur un plan de travail, ajouter le sucre puis le beurre mou en morceau. Mélangez avec vos doigts pour obtenir une pâte sableuse.

2) Faites puits (comme dans la purée) et ajoutez le jaune d’œuf. Et malaxez encore et encore jusqu’à obtenir une belle pâte homogène. Faîtes une boule et enveloppez la de film alimentaire.

3) Laissez-la reposer minimum 2heures, mais je vous conseille de la faire la veille.

4) Le jour même, étalez votre pâte sur 3-4 mm d’épaisseur, foncez un moule/cercle à tarte, mais ne coupez pas les bords ! Remettez la pâte 1heure au frigo.

5) Préchauffez le four à 160°C. Maintenant vous pouvez sortir votre tarte et coupez les bords et piquer le fond de votre tarte avec une fourchette et direction le four pour 20 minutes. Il faut que la pâte soit bien dorée et cuite. Sortez-la du four et laissez complètement refroidir.

Passons à la garniture.

1) Mettez les feuilles de gélatine à tremper dans de l’eau froide.

2) Versez la crème dans une casserole avec le sucre et la gousse de vanille ouverte et faite cuire à feu moyen, jusqu’à ébullition.

3) Retirez la gousse de vanille en ayant réintégré les graines, puis ajoutez les feuilles de gélatine, mélangez bien.

4) Réservez la panna cotta et filmez au contact. Laissez refroidir. Mais attention il ne faut pas qu’elle prenne !

Pendant ce temps-là…

1) Préparez le coulis de framboise. Mettez tous les ingrédients dans un robot mixer et mixez ! Le coulis doit être assez épais.

2) Passez le coulis à la passoir pour retirer les graines de framboises.

Commencez le montage, je l’ai effectué en plusieurs fois.

1) Lorsque le fond de tarte est bien refroidit, versez la crème tiède voire refroidit dans le fond et laissez le tout au réfrigérateur une petite heure. La crème doit avoir commencez à prendre pour pouvoir étaler le coulis dessus.

2) Lorsque la crème est prise, étalez le coulis de framboise.

3) Dressez vos framboises comme sur la photo ou comme bon vous semblera. Saupoudrez de sucre glace, parsemez quelques petites feuilles de menthe. Vous pouvez rajouter quelques zestes de citron vert.

Un dessert qui est un peu long lorsqu’on fait sa pâte à tarte mais assez rapide dans le montage et qui a un très joli visuel.

Pour le coulis, j’utilise des framboises congelées, premièrement parce qu’elles sont plus économiques mais aussi parce qu’elles sont plus acides que les framboises fraîches et cela contrebalance le coté sucrée.