Les ratés…

Nous ne sommes même pas un mois après le nouvel an que les bonnes résolutions ce sont déjà un peu perdues. Je n’ai pas eu le temps ces dernières semaines pour faire un nouvel article. Mais ce n’est pas faute d’avoir essayé. Mais pour un bon article il faut une bonne recette et une belle photo. Pas question de mettre une recette qui n’est pas au point ni de mettre une photo pas géniale ou un gâteau pas très esthétique, même si le goût y est. Beaucoup de raisons de planter un article même avec toute la bonne volonté du monde. Mais cuisiner c’est aussi ça, se planter, réajuster et recommencer, contrairement à ce que certains pensent.

Alors voilà ces dernières semaines tout ne s’est pas passé comme je l’aurais voulu, même si j’ai suivi à la lettre certaine recette. Donc pour cette fois j’ai décidé de montrer ces échecs qui permettent d’avancer.

En premier voici : Ma pas belle galette. Je n’allais pas passer à côté de cet incontournable qui a inondée les blogs il y a cela 2-3 semaines. Malgré son aspect tourte, oui oui ça ressemble à une tourte aux champignons, c’est bien une galette à la frangipane qui m’a pris une journée de pâtisserie.

pasbellegalette

Mes victoires : La pâte feuilletée !!! J’ai réalisé pour la première fois ma propre pâte feuilletée et preuve en est qu’elle a bien feuilletée. Ma frangipane était vraiment bonne.

Mes points négatifs : L’aspect tourte, ma pâte à bien feuilleté mais je ne l’avais pas piquée donc elle a gonflé. J’ai retourné mes bords alors qu’il aurait suffit de les coller à l’eau. Bref elle est pas belle mais elle était bonne.

En second : Une tarte à l’orange. Pour elle aussi, il y a eu plusieurs heures de travail, en particulier pour lever les filets de 8 oranges.

tarteàlorange

Les plus : mon fond de tarte fait maison que j’ai réussi parfaitement à froncer, bonne épaisseur, bref une vrai réussite. La tarte était bonne.

Les points négatifs : La crème à l’orange dont j’ai suivi à la lettre la recette. La crème était liquide et avait plus l’aspect d’un sabayon. Et lors du transport elle s’est complètement liquéfiée, transformant la tarte en une vrai catastrophe.

Les points positifs de ces recettes c’est aussi l’utilisation de mon cadeau de Noël, une tente photo, surprise de mon homme. Voilà un aperçu. tentephotoProchain article Choux au chocolat crémeux cerise.

Publicités

Petits biscuits de Noël pomme-cannelle.

Plus que 6 jours avant Noël ! Ça approche à grand pas et je n’ai toujours pas fini de faire mes cadeaux, je dirais même que j’ai à peine commencé. Mais faut dire que l’année dernière j’étais (honte à moi) dans les magasins le 24 décembre pour finir mes cadeaux. Mais cette année si je n’ai pas fini au moins j’aurais des biscuits pour les invités, ou pas si mon chéri les finis avant. Bref voici une idée sympa à réaliser avec des enfants ou des grands.

Ingrédients :

Pour les biscuits

– 250g de beurre pommade
– 110g de sucre glace
– 2 sachets de sucre vanillé
– 1 pincée de sel
– 1 blanc d’oeuf
– 350g de farine

Pour la confiture

– 4 petites pommes
– 200g de sucre pour confiture
– 1 c.à.c. de cannelle

sablé2

Commencez par faire votre pâte à biscuits

1) Ajoutez au beurre pommade, les sucres et la pincée de sel. Mélangez jusqu’à obtenir une consistance homogène.

2) Dans un bol, battez légèrement le blanc d’oeuf pour qu’il soit mousseux. Mélangez le à la préparation.

3) Ajoutez la farine petit à petit jusqu’à ce que les ingrédients soient bien amalgamés. Vous pouvez finir à la main.

4) Réservez au frais pendant 30 minutes.

Pendant ce temps là vous pouvez préparer votre confiture, où aller l’acheter. La marche à suivre est un peu plus bas.

5) Préchauffez le four à 180°C.

6) Une fois bien froide, étalez la pâte sur 2mm d’épaisseur. Un conseil, prenez un morceau par morceau, car une fois étalée la pâte se réchauffe et impossible de prendre les biscuits pour les mettre sur la plaque de cuisson alors n’hésitez pas à remettre la pâte au frais avant d’emporte-piècer les biscuits . Enfournez les biscuits pour 5-6 minutes.

7) Pour la confiture, coupez les pommes en petits morceaux dans une casserole et ajoutez le sucre. Laissez cuire pendant une trentaine de minutes, en retirant régulièrement l’écume. Ajoutez la cannelle puis mixez pour obtenir une consistance homogène.

8) Laissez tiédir la confiture. Lorsqu’elle est tiède mais encore assez liquide, versez la dans une poche à douille et coupez le bout (un tout petit trou). Mettez une petite couche sur les biscuits et assemblez-les. Et voilà !

sablées

Et voilà de petits biscuits à offrir ou déguster.

Si vous n’avez pas le temps de faire la confiture, ou si vous souhaitez changer le goût, vous pouvez utiliser une confiture déjà préparée qu’il faut faire réchauffer pour qu’elle soit un peu plus liquide.

Bonne dégustation.

Cookies aux céréales

Entre deux naissances nous avons le temps d’échanger quand même quelques recettes. En voici une qu’une étudiante m’a donné. C’était la première fois que je me lançais dans la confection de biscuits et pour un début c’est pas trop mal. La recette de base utilise des flocons d’avoine que j’ai remplacé par du muesli chocolat blancs et fruits rouges.

 

Ingrédients :

– 250g de flocons d’avoine (ou muesli)
– 300g de farine
– 150g de sucre blanc
– 150g de sucre roux
– 1 sachet de sucre vanillé
– 225g de beurre
– 1 sachet de levure
– 2 œufs
– 2 poignées de pépites de chocolat
– 1 pincée de sel

cookies

1) Préchauffé le four

2) Mélangez les flocons d’avoine dans un saladier avec la farine et les sucres et la pointe de sel.

3) Ajoutez la levure, les œufs, le beurre en morceaux, et les pépites de chocolat.

4) Avec vos mains (ou celles expertes de vos bou’d’chou) malaxez, jusqu’à obtenir une pâte homogène.

5) Sur une plaque couverte d’une feuille de papier cuisson, faites des petits tas de la taille d’une bonne cuillère à café, assez espacés. Enfournez pour 10 minutes.

Astuces :

Vous pouvez rajoutez des Cranberry. Pour ma part j’ai utilisé un muesli fruits-rouges chocolat blanc. Un vrai délice.

 

Tarte Panna Cotta Framboises

 

Je l’ai rêvé et finalement je l’ai faite. Avec toutes ces framboises que l’on voit de partout j’avais envie d’en faire un joli dessert. Et comme en ce moment je suis en mode  « tarte » (pas moi hein !) voici ma dernière réalisation. Une belle tarte aux framboises.

Pour cela j’ai commencé par réalisé une pâte à tarte sablée. Je réalise mes pâtes la veille, elle se tienne mieux durant la cuisson. Puis j’ai réalisé une panna cotta à la vanille et ensuite un coulis de framboises. J’ai laisser poser le tout pendant quelques heures avant de finaliser avec les framboises et les petites feuilles de menthe.

Ingrédients

Pâte sablé sucrée

– 250g de farine
– 100g de sucre
– 140g de beurre
– 1 jaune d’œuf

Panna-cotta à la vanille

– 500ml de crème liquide
– 120g de sucre
– 4  feuilles de gélatine
– 1 gousse de vanille

Coulis de framboises

– 250g de framboises congelés non sucrées
– 2 cuillères à soupe de sucre
– jus d’un demi citron vert
– 1-2 cuillères à soupes d’eau

Décors

– 500g de framboises fraîches
– 40g de sucre glace
– quelques petites feuilles de menthe

tarteframboise

Commencez par préparer votre pâte à tarte.

1) Tamisez la farine sur un plan de travail, ajouter le sucre puis le beurre mou en morceau. Mélangez avec vos doigts pour obtenir une pâte sableuse.

2) Faites puits (comme dans la purée) et ajoutez le jaune d’œuf. Et malaxez encore et encore jusqu’à obtenir une belle pâte homogène. Faîtes une boule et enveloppez la de film alimentaire.

3) Laissez-la reposer minimum 2heures, mais je vous conseille de la faire la veille.

4) Le jour même, étalez votre pâte sur 3-4 mm d’épaisseur, foncez un moule/cercle à tarte, mais ne coupez pas les bords ! Remettez la pâte 1heure au frigo.

5) Préchauffez le four à 160°C. Maintenant vous pouvez sortir votre tarte et coupez les bords et piquer le fond de votre tarte avec une fourchette et direction le four pour 20 minutes. Il faut que la pâte soit bien dorée et cuite. Sortez-la du four et laissez complètement refroidir.

Passons à la garniture.

1) Mettez les feuilles de gélatine à tremper dans de l’eau froide.

2) Versez la crème dans une casserole avec le sucre et la gousse de vanille ouverte et faite cuire à feu moyen, jusqu’à ébullition.

3) Retirez la gousse de vanille en ayant réintégré les graines, puis ajoutez les feuilles de gélatine, mélangez bien.

4) Réservez la panna cotta et filmez au contact. Laissez refroidir. Mais attention il ne faut pas qu’elle prenne !

Pendant ce temps-là…

1) Préparez le coulis de framboise. Mettez tous les ingrédients dans un robot mixer et mixez ! Le coulis doit être assez épais.

2) Passez le coulis à la passoir pour retirer les graines de framboises.

Commencez le montage, je l’ai effectué en plusieurs fois.

1) Lorsque le fond de tarte est bien refroidit, versez la crème tiède voire refroidit dans le fond et laissez le tout au réfrigérateur une petite heure. La crème doit avoir commencez à prendre pour pouvoir étaler le coulis dessus.

2) Lorsque la crème est prise, étalez le coulis de framboise.

3) Dressez vos framboises comme sur la photo ou comme bon vous semblera. Saupoudrez de sucre glace, parsemez quelques petites feuilles de menthe. Vous pouvez rajouter quelques zestes de citron vert.

Un dessert qui est un peu long lorsqu’on fait sa pâte à tarte mais assez rapide dans le montage et qui a un très joli visuel.

Pour le coulis, j’utilise des framboises congelées, premièrement parce qu’elles sont plus économiques mais aussi parce qu’elles sont plus acides que les framboises fraîches et cela contrebalance le coté sucrée.

Tarte à la rhubarbe meringuée (meringue à la rhubarbe).

 

C’est la saison, le printemps est là, et la rhubarbe aussi. Et je ne suis pas peu fière de cette tarte qui a fait sensation. C’est l’une des meilleures tartes que je n’ai jamais faite. Et suite à un pari que j’ai fait sur Facebook, elle devrait être refaite par un pâtissier. Histoire à suivre…

Ingrédients:

La pâte sucrée

– 125g de beurre
– 115g de sucre semoule
– 300g de farine
– 5 jaunes d’œufs (gardez les blancs pour la meringue)
– 1 cs d’eau (facultative)

La garniture

– 600g de rhubarbe
– 300g de sucre
– 1 petit citron

Crème d’amande

– 1 œuf
– 80g de sucre
– 30ml de lait
– 30ml de crème liquide
– 100g d’amandes moulues
– 70g de beurre

Meringue italienne

– 130g de sucre
– 100ml du jus de rhubarbe
– 5 blancs d’œufs

tarte

La veille :

1) Lavez soigneusement la rhubarbe et coupez la en petits morceaux.

2) Saupoudrez de sucre et du jus de citron, mélangez bien ! et réservez pour dégorger la rhubarbe. Mélangez de temps en temps.

 

On peut préparer la pâte à tarte la veille. J’ai choisi la pâte à sucre de mon nouveau livre chouchou : « Tartes » de Frédérique Anton et Christelle Brua aux éditions Chêne.

 

1) Mélangez le beurre ramolli au batteur électrique, puis ajoutez le sucre, la farine et les jaunes d’œufs. (J’ai obtenu une pâte super sableuse, après avoir malaxé encore et encore j’ai finalement décidé de rajouter une bonne cuillère à soupe d’eau.)

2) Si votre pâte est trop « sableuse », ajoutez une cuillère à soupe d’eau et malaxez jusqu’à obtenir une pâte homogène.

3) Faîtes une boule, filmez la bien, pour ne pas qu’elle sèche puis au frigo ! pour au moins 2 heures (la veille c’est encore mieux).

 

 

Le jour même :

1) Étalez la pâte sur 3mm d’épaisseur. Froncez un cercle/moule à tarte et piquez le fond avec une fourchette mais ne coupez pas les bord maintenant !  Remettez la pâte au réfrigérateur 1 heure.

2) Préchauffez le four à 160°C, sortez votre fond de tarte. Coupez les bords pour qu’ils soient réguliers, et enfournez pour 15 minutes, jusqu’à ce que la pâte soit dorée.

3) Pendant ce temps là, égouttez la rhubarbe et réservez le jus. Commencez la préparation de la crème d’amande.

4) Battez l’œuf et le sucre jusqu’à ce que le mélange commence à blanchir. Ajoutez le lait puis la crème, les amandes et enfin terminez avec le beurre froid coupé en petit morceau. Mélangez bien.

5) Sortez le fond de tarte et laissez le refroidir. Augmentez la température du four à 180°C.

6) Déposez les morceaux de rhubarbe, bien égouttés, sur le fond. Recouvrez de crème d’amande. Puis enfournez pour 25 minutes. Laissez la tarte refroidir.

J’ai servi une mini-tarte à laquelle j’ai ajouté une framboise. Vous pouvez servir la tarte comme ceci. Mais c’est tellement meilleurs avec de la meringue ! J’ai testé une meringue à la rhubarbe qui n’est pas trop mal.

fonddetartetartemimeringue

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la meringue j’ai réalisée une meringue italienne.

1) Dans une casserole, mélangez le sucre et le jus de rhubarbe, faîtes cuire à feu moyen. Lorsque le sucre atteint 112°C, commencez à monter les blancs d’œufs.

2) Lorsqu’il est à 119°C, versez petit à petit sur les blancs d’œufs en neige tout en continuant à battre à vitesse moyenne jusqu’à ce que le mélange soit refroidi.

3) Préchauffez le four à 160°C. À l’aide d’une poche à douille, meringuez votre tarte. Passez la au four 10-15 minutes, lorsque la meringue est dorée c’est que c’est prêt.

 

Et voilà !

 

 

 

 

 

 

 

Brownie choco-caramel

J’ai enfin pu réalisé le gâteau que j’avais en tête depuis plus d’une semaine. Mon premier essai de travail du caramel (ici) c’était bien passé et j’avais envie de l’intégrer à un gâteau. Et voilà le résultat, qui a encore régalé mes collègues de la nuit dernière.

J’ai commencé par faire caraméliser les fruits secs, ici des noisettes et des noix de Pécan. Puis j’ai réalisé mon caramel beurre salé (même recette que pour les macarons au caramel). Et enfin j’ai fait ma base de gâteau au chocolat.

 

brownies

Ingrédients

Pour le Caramel beurre salé

– 140g de sucre semoule
– 65g de crème liquide entière
– 100g de beurre salé

Pour les fruits secs caramélisée

– 80g de noisettes
– 80g de noix de pécan
– 100g de sucre
– 1 cuillère à soupe d’eau

La base de gâteau au chocolat

– 230g de chocolat noir
– 120g de beurre
– 3 œufs
– 120g de sucre
– 90g de farine

1) Faîtes cuire le sucre avec la cuillère à soupe d’eau, dans une casserole, sur feu moyen. Le sucre va blondir après plusieurs minutes.

2) Lorsque le sucre a une légère teinte caramel, ajoutez les fruits secs concassés. Mélangez bien.

3) Étalez les fruits secs sur une plaque en silicone.

4) Préparez le caramel beurre salé. La recette est ici. Ne réservez pas le caramel au frigo, laissez-le à température ambiante.

5) Préchauffez le four à 180°C.

6) Préparez la pâte à gâteau. Commencez par faire fondre le chocolat et le beurre à bain-marie.

7) Faîtes blanchir et mousser les œufs avec le sucre.

8) Lorsque le mélange a doublé de volume, ajoutez la farine, puis le mélange beurre-chocolat.

9) Étalez la pâte à gâteau dans un moule à manqué beurré.

10) Cassez les fruits secs caramélisés (en roulant la plaque de silicone), parsemez le gâteau au chocolat des fruits secs.

11) Avec une poche à douille, « injectez » le caramel beurre salé dans le gâteau.

12 ) Au four pour 20 minutes.

photo (1)

Avant cuisson

 

Astuce : Le caramel beurre salée se conserve très bien au frigo durant plusieurs jours.

Macarons fraises

Macarons à la fraise

Macarons à la fraise

J’ai des envies de fraises ces temps-ci. Rien à voir avec une « enceintitude » (comme dirait Joha) mais lorsqu’on voit ces magnifiques barquettes les idées afflues.

Commencez par préparer la ganache à la fraise.

Pour 20 macarons (env.)

Ingrédients

– 150g de chocolat blanc râpé
– 170g de fraises fraîches
– 15g de sucre

1) Faites chauffer les fraises coupées en morceau avec le sucre, dans une casserole.

2) Écrasez les fraises à l’aide d’une spatule puis mixez-les.

3) Passez la purée chaude au tamis sur le chocolat blanc. Mélangez afin de faire fondre le chocolat.

4) Lorsque le mélange est homogène, réservez au réfrigérateur minimum 3h.

Vous pouvez alors préparer les coques. Vous trouverez la recette ici. Attention ici la recette de la ganache est pour 20 macarons, la recette des coques est pour 40.

Pour la décoration des coques, je n’ai pas voulu mettre le colorant dans les coques, je préfère le coté saupoudré.

Les coques de macaron au four. A droite la version "saupoudrage" du colorant pur. A gauche la version sucre glace/colorant.

Les coques de macaron au four. A droite la version « saupoudrage » du colorant pur. A gauche la version sucre glace/colorant.

Ingrédients

– 1 grosse pointe de colorant alimentaire en poudre
– 1 cuillère à café de sucre glace

1) Mélangez les deux poudres. Saupoudrez délicatement avec un pinceau de cuisine (pas en silicone).